Comment bien préparer son déménagement

«A gauche… non plus à droite… plus bas….c’est bon.. ça passe ». Et un meuble de plus sorti de l’appartement !  Un déménagement est souvent une aventure pour ne pas dire une expédition ! La solution : faire appel aux pros. Mais là encore ça peut être un parcours du combattant. Donc : prudence. Aussi, voici quelques conseils pour bien réussir son déménagement.

Un déménagement, c’est comme un nettoyage de printemps !

On vide les étagères, on bouge les meubles. C’est l’occasion de donner ou de revendre vêtements et meubles dont on ne veut plus ! De jeter les objets usés. On dépoussière. On fait place nette. Pour ça, il faut faire le tri. Ranger. Sauf que là, vous allez ranger dans des cartons… Pas de quoi s’emballer !

Dans l’hypothèse où cette phase pré-déménagement est assurée par vous-même, il n’est pas inutile de vous conseiller de vous y prendre bien en amont au D Day (D comme Déménagement). Ne remplissez pas tous vos cartons le même jour… au dernier moment… dans des emballages de fortune. Souvenez-vous de ce proverbe grec, dont vous avait déjà parlé Nikos en vous servant une Fasoláda lors de votre dernier séjour à Corfou… « Par trop de précipitation, on a souvent à rougir de sa folie », se traduira immanquablement par les railleries sournoises, les regards cyniques et les mines moqueuses de vos voisins… lorsque le fond du carton que vous portez cèdera lamentablement sur le trottoir ! Surtout s’il pleut.

Evitez les cartons qui ont perdu leur forme d’origine et ceux qui ne sont pas suffisamment rigides. Pour les livres, optez pour des petits cartons. Car ils seront vite très lourds. D’une manière générale, fermez vos cartons avec du ruban adhésif large et résistant et limitez leur poids à 20 à 25 kilos maxi. Mais bien entendu, même si vous faites appel à des pros, ne chargez pas trop vos cartons : tous les déménageurs ne sont pas des adeptes assidus des Gold’s Gym –pensez à eux ! Enfin, ne stockez pas plus de 2 cartons les uns sur les autres en attendant le jour du déménagement.

Faites l’inventaire de votre mobilier ! 

« Lors d’un déménagement, il y a trois phases », souligne Hervé Le Borgne, Président de l’association « UFC Que Choisir » de Nantes et responsable juridique. « Avant, il faut veiller à bien choisir son déménageur. Car au printemps il éclot plein de sociétés de déménageurs autoproclamés professionnels. Mais ce ne sont que des guignols (sic) ». Pour le responsable de UFC Que Choisir il faut penser à correctement faire l’inventaire de son mobilier. Il faut que votre devis comporte une déclaration de valeur totale du mobilier mais surtout la valeur des objets qui vous sont chers, afin qu’ils vous soient indemnisés en cas de disparition ou de casse. Autre conseil : prendre une assurance vous permettra d’être indemnisé sans discussion sur la valeur du mobilier –même si vous n’avez plus les factures !

C’est qui le patron !  

« Pendant le déménagement n’hésitez pas à être présent et à surveiller le chargement et le déchargement », conseille Hervé Le Borgne. Mais surtout en fin de mission, il faut noter toutes vos observations et réserves sur un document que l’on nomme Lettre de voiture, il s’agit d’une sorte d’état des lieux, de constat du travail réalisé. « Ce document est très important ; rappelle le Président de UFC Que Choisir à Nantes, parce que vous allez y mentionner vos réserves, vos observations, et il faut absolument prendre le temps de remplir correctement ce document. Prenez le temps de le faire, le déménageur ne peut pas partir sans votre signature sur ce document, ne vous laissez pas impressionner par ses arguments d’urgence ». Sachez enfin que selon le code de la Consommation, vous avez 10 jours pour confirmer, compléter vos observations par lettre recommandée.

Au pays de l’amateurisme, les professionnels sont rois ! 

Faire appel à un professionnel ne vous met pas à l’abri des soucis. Pour Hervé Le Borgne les enseignes connues comme Les P’tits Bleus, ou les Déménageurs Bretons ne représentent pas une garantie d’un travail irréprochable, car il s’agit de franchises. Aussi, chaque « franchisé » sera plus ou moins bon.

En cas de souci, ne vous laissez pas impressionner par le déménageur qui va vous opposer les limites de son assureur : « en cas de litiges, c’est bel et bien la responsabilité du déménageur qui est engagée », souligne Hervé Le Borgne. Et si le professionnel résiste pour vous indemniser, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès des associations de défense des consommateurs… et là ça déménage !

Une aide gratuite

Si la paperasse liée au déménagement vous ennuie, vous pouvez vous faire aider , par exemple par Papernest qui s’occupe gratuitement de l’installation des abonnements des particuliers dans leur nouveau logement. Une solution qui fait gagner du temps et fait réaliser des économies sur le principe d’un comparateur des tarifs fournisseurs.

(source promo gérim)

Publicités

Donnez votre avis ; laissez un commentaire. merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s