10 Juil
Le 9 juillet 2015, le Medef 44 a organisé, avec l’appui de plusieurs associations et clubs d’entreprises, la deuxième édition de son Université Jules Verne, à Nantes dans les locaux de Polytech. Une journée de rencontres et de débats avec des personnalités tel que Agnès Verdier Molinié, directrice de l’Ifrap,  Thibault Lanxade, vice président du Medef, ou encore l’historien Fabrice d’Almeida…

Ils sont plus de 1000 personnes à s’être déplacées à Polytech, à l’occasion de la deuxième édition de l’Université Jules Vernes, orchestrée par le Medef 44. C’est une journée de réflexion sur divers thèmes économiques. Pour cette édition 2015, la thématique est « sans croissance, 100 croissances à inventer ». Autant dire que le Medef a préféré jouer la carte de l’optimisme et de l’enthousiasme. De quoi plaire à Thibault Lanxade, vice-président du Medef, et chargé des TPE et PME : « sans la confiance, on ne fait rien. Il y a des signes de reprises, il faut les exploiter », explique-t-il.
Des invités de marque
A la tribune, face à une foule de chefs d’entreprises, de repreneurs potentiels, de cadres chômeurs en quêtes de bonnes idées de de contacts fructueux, plusieurs personnalités se sont succédées pour exposer leur point de vue et leurs solutions pour redonner de la croissance aux entreprises, mais aussi à la France. Parmi ces personnalités, Agnès Verdier Molinié, directrice de l’Ifrap ((Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) reprend à l’envie les thèmes de son dernier livre (On va dans le mur, ed. Albin Michel) : « la dépense publique pèse sur les charges des entreprises. Il faut donc réduire cette dépense publique pour alléger les charges et permettre ainsi aux grandes et aux petites entreprises de créer des emplois ».
Un historien dans la salle 
Parmi des intervenants, l’historien Fabrice d’Almeida est venu faire un rappel de l’historique des crises que la France a pu connaitre et comment elle s’en est sortie. Pour cette fois, Fabrice d’Almeida propose un concept que les Anglo-Saxons nomme le  » stinking finger theory », allez on se bouge !

Photographe officielle Journée Medef Université Jules Verne : Lauren Kim Minn (voir site)

Publicités

Donnez votre avis ; laissez un commentaire. merci.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :